<<< Retour à la revue de presse

  Les visites mystère : Nouvelles règles pour les caméras cachées

 

Les personnes chargées de réaliser des "visites mystère" pourront filmer leurs interlocuteurs à leur insu. L'Esomar, organisme international regroupant la plupart des instituts d'études, a défini les règles éthiques entourant le recours aux caméras cachées. "Il faudra, dès la fin de l'entrevue, prévenir la personne filmée, lui expliquer pourquoi la prise de vues s'est faite à son insu et l'autoriser à détruire sur-le-champ la cassette", précise Philippe Lespinet, PDG de PLM Market Research, institut précurseur dans l'utilisation de lunettes intégrant des microcaméras. Ses clients sont très demandeurs de ces prises de vue qui évitent d'être tributaires de la subjectivité de l'enquêteur.

12 février 2007
La Tribune