<<< Retour à la revue de presse

  Associer les consommateurs au design

 
Primagaz a utilisé cette technique de conception pour son nouveau chauffage d'appoint.

Ils sont une demi-douzaine, réunis dans une salle avec un dessinateur. Mais le professionnel n'est là que pour mettre sur le papier les idées des consommateurs rassemblés pour imaginer le chauffage d'appoint qu'ils aimeraient pouvoir acheter. Cette technique baptisée " conception directement assistée par consommateurs " a été mise au point par PLM Market Research. Et Primagaz fait partie des premiers clients de ce cabinet parisien à avoir tenté l'expérience.
Pour la marque de bouteilles de gaz, l'objectif est simple : " Nous voulions un produit qui soit à l'image des consommateurs d'aujourd'hui alors que les constructeurs vivent un peu sur leurs acquis avec des gammes dont le look et les services offerts n'ont pas été véritablement rafraîchis ", constate Frédéric Herson, chef de projet R&D. Mais pas question pour autant de développer un chauffage d'appoint qui porterait la marque Primagaz. " Nous ne fabriquerons pas l'appareil et nous avons d'ailleurs besoin de l'expertise industrielle d'un partenaire ", précise Frédéric Herson.

Marché à l'étude. Ce partenariat pourrait ainsi s'apparenter à ceux noués, dans un autre secteur, par certains producteurs de café avec des fabricants de percolateurs. A une nuance près : le chauffage d'appoint ne trône pas dans la cuisine et, jusqu'à ce jour, les consommateurs semblent s'être contentés des produits relativement spartiates disponibles sur le marché.
Chez Primagaz on se dit certain que cette image peut changer. Et que le marché, en cours d'évaluation, mérite l'investissement consacré. " Avec les études quantitatives complémentaires, il faut compter entre 15.000 et 20.000 euros ", précise Philippe Lespinet, le PDG de PLM Market Research. Une fois validé par les groupes de consommateurs, le dessin du produit en 3D est en effet testé dans le cadre d'un étude menée auprès d'un échantillon représentatif de la population française comprenant 200 personnes. Cette enquête va permettre de définir notamment la couleur qui fédère le plus de consommateurs potentiels.
Pour mettre en avant la pertinence de sa méthode, le cabinet intègre également, dans son questionnaire, des produits déjà existants sur le marché mais présentés sous un forme identique pour rendre la comparaison plus objective. " Et, à chaque fois, c'est la création directement assistée par consommateurs qui l'emporte ", assure Philippe Lespinet, pas mécontent de faire valoir cet argument, tant auprès de Primagaz que des autres entreprises susceptibles de se passer ainsi de designers.

Droits d'auteur. Le distributeur de bouteilles de gaz dispose ainsi d'un projet pour lequel ni lui ni le fabricant qu'il aura sélectionné n'auront de droits d'auteur à payer. Ce radiateur, avec lequel Primagaz rêve de réveiller le marché du chauffage d'appoint, ne devrait pas être mis sur le marché avant 2005, tout juste un an après avoir fêté son 70e anniversaire.

Pierre Kupferman
MERCREDI 10 DECEMBRE 2003
La Tribune